Fragments de vie. Lettres, suppliques et pétitions de captifs chrétiens et musulmans en Méditerranée à l'époque moderne

Lettres, suppliques et pétitions de captifs chrétiens et musulmans en Méditerranée à l'époque moderne

Textes présentés et annotés, avec une introduction de Wolfgang Kaiser

2011
Fragments de vie

Dans le cadre des opérations de rachats organisées individuellement ou par des institutions religieuses ou laïques, les captifs interviennent eux-mêmes pour contacter leur proches, solliciter de l’aide ou faire pression sur les institutions et autorités, afin d’accélérer leur rachat. Les institutions de rachat, à leur tour, développent des procédures de contrôle et de vérification, afin d’identifier les « bons » captifs à racheter.

Ce processus de communication entre acteurs multiples sur les deux rives de la Méditerranée a produit une documentation d’une évidente richesse. Parmi ces sources, les documents relevant de l’écriture personnelle et de l’histoire des individus qui ont été rassemblés ici donnent à voir des fragments de vie, où dominent l’expression des tactiques de survie, et la mise en œuvre des formes de persuasion discursive mobilisées par les victimes de l’économie de la rançon. L’essai s’intéressera en particulier à la posture adoptée par les auteurs par rapport à la question même de la fictionnalité et de son statut, dans les stratégies d’accréditation d’un témoignage, de création d’effets d’évidence, ou de confrontation de diverses versions possibles d’une même histoire, dans la mesure où ces stratégies impliquent l’intervention de scénarisations fortes (chronologie « travaillée », introduction d’un suspense, stratégies pathétiques, façonnement des personnages, etc.).

La circulation culturelle en Méditerranée, analysée dans ces directions à travers d’un objet signifiant et significatif, les récits de captivité, permet ainsi de s’interroger sur le rôle et le statut de la fictionnalité dans l’histoire et sur celui des procédés propres au récit de faits dans la production de la fiction au début de l’époque moderne.

L’ouvrage comporte la présentation, l’édition et la traduction d’une série de lettres, suppliques et pétitions (françaises, italiennes, espagnoles) ainsi que d’un petit ensemble de textes émanant de captifs musulmans. Leur édition prévoit une mise en contexte des informations qu’ils livrent, ainsi qu’une analyse historique de leur contenu et de leur forme, qui permettra de mettre en lumière sur l’importance des enjeux liés à la communication dans le phénomène du commerce des captifs.

Wolfgang Kaiser, spécialiste du commerce en Méditerranée au début de la modernité, est professeur d’histoire (Paris I-EHESS), et partenaire du Projet ANR « Islam/Chrétienté au seuil de la modernité. Images et réalités de la guerre de cours en Méditerranée (XVIE-XIXes).