Accueil / Projet CORSO / Publications / Mediterranea / Etudes littéraires / Orient baroque/Orient classique

Orient baroque/Orient classique.

Variations du motif oriental dans les littératures d'Europe (XVIe-XVIIIes)

Etudes réunies par A. Duprat et H. Khadhar

2010

Des récits de bataille de la littérature hispano-mauresque du siècle d’Or aux péripéties galantes de l’aventure en Méditerranée, en passant par les mises en scène du pouvoir inspirées au théâtre classique français par le cérémonial de la Cour des Sultans, l’Orient a joué un rôle considérable mais souvent ambigu dans la formation esthétique et culturelle des littératures d’Europe au début de la modernité.

O

De cet ensemble de modèles culturels, anthropologiques et littéraires que l’Europe emprunte alors aux Musulmans, dont l’Espagne de Philippe III achève en 1609 de faire des étrangers, les littératures de chaque nation font un usage ambivalent.
S’il est aisé d’en retrouver partout la trace dans le développement infini de l’imagination baroque, où il contribue à l’expansion d’une mythologie des temps modernes — avant même la traduction par A. Galland des contes arabes dont il compose le recueil des Mille et une Nuits — l’Orient n’en participe pas moins, d’autre part, à l’élaboration des traits esthétiques de ce qui devient en France le classicisme littéraire du règne de Louis XIV.

C’est à la rencontre entre le versant baroque et le versant classique de la construction des littératures d’Ancien Régime qu’est consacré ce livre, qui réunit vingt articles émanant de spécialistes de chacune des aires culturelles évoquées ici. Il souligne la complexité du rapport qu’a pu entretenir l’Europe avec l’Orient, du XVIe au XVIIIe siècle, en étudiant la présence conjointe de plusieurs ensembles de motifs — persans, ottomans, indiens, mauresques et barbaresques — dans le « tropisme oriental » des littératures européennes.