Accueil / Publications

Publications

Les publications du Groupe de recherches Orient/Occident ont pour but de contribuer au rapprochement des œuvres littéraires occidentales avec leurs sources arabes lorsqu'elles existent, mais aussi avec l'ensemble des récits de confrontation matérielle avec les réalités du monde arabe qui peuvent en éclairer la lecture, de la Renaissance aux Lumières. Elles proposant notamment la mise au jour, la réunion et l’étude de textes importants, parfois largement diffusés au cours des XVIe et XVIIe siècle mais aujourd’hui inédits, non traduits ou difficiles d’accès.

Logo collection Mediterranea

La collection « Mediterranea », réalisée en collaboration avec les éditions Bouchène, accueille depuis 2008 plusieurs des publications de l’équipe de recherche, ainsi que les travaux — essais, recueils d’études, traductions et éditions de textes — liés à la présence littéraire du monde arabe en Europe, du XVIe au XVIIIe siècle.
La série « Etudes littéraires » est dédiée à l’étude des transferts de notions et de motifs culturels d’Orient en Occident, de l’Antiquité aux Lumières.
La série « Barbaresques », réalisée dans le cadre du projet ANR CORSO, est consacrée aux récits, romans et mémoires de voyage et de captivité dans les régences et cités du Maghreb. Réalisées par des spécialistes de littérature ou d’histoire du début de la modernité, ces éditions présentent au public les textes dans leur intégralité, précédés d’une introduction qui en éclaire les enjeux, et accompagnés de l’apparat critique indispensable à leur lecture.

Comité de lecture: Anne DUPRAT (Paris-Sorbonne Paris-IV), Jean-Claude LABORIE (Université de Lyon II), Emilie PICHEROT (Paris-Sorbonne Paris IV), Denise BRAHIMI (Paris VII-Jussieu), Suzanne GUELLOUZ (Université de Caen), Guiomar HAUTCŒUR (Paris VII Jussieu), Alexandra MERLE (Paris-IV)

Pour commander les ouvrages de la collection :

Collection Mediterranea

Série Barbaresques

Couv. J-B Gramaye "Histoire de Tunis"
Le Royaume de Tunis au XVIIe siècle - VIIIe livre de l'Afrique Illustrée en X Livres de Jean-Baptiste Gramaye (1622) (2010)

Texte latin en regard. Traduction française, introduction et notes par Azzedine Guellouz.

Jésuite belge, donc en 1619 sujet espagnol, Jean–Baptiste Gramaye (1579-1635) fut retenu captif en Alger en 1619. Ce séjour lui fournit, outre la matière d'un journal, celle d'une Histoire illustrée de l'Afrique (1622), dont les six premiers livres sont consacrés au passé des différentes régions de l’actuel Maghreb ; ils sont suivis de monographies consacrées à leur « état présent ».

En consacrant au Livre VIII de cet ouvrage (Du royaume de Tunis) et à son Appendice suggérant les moyens d’expulser les Turcs de toute l’Afrique une traduction attentive aux préoccupations stylistiques d’un rhéteur talentueux, la présente édition en met en lumière les enjeux historiques et poétiques propres.

Couv. T. Pellow
L'histoire de la longue captivité et des aventures de Thomas Pellow dans le sud de la Barbarie [v.1743] (2008)

Traduction et notes de M.Morsy, présentation de Denise Brahimi

Le récit fait par l’Anglais Thomas Pellow de sa captivité au Maroc pendant la première moitié du XVIIIe siècle apparaît comme l’un des exemples les plus réussis et les plus signifiants de l’intégration d’un écrit d’expérience autobiographique riche et complexe dans un genre littéraire, celui du récit de captivité en Barbarie, illustré à la même période par les relations de Moüette, de Pidou de Saint Olon et de Dominique Busnot.

L’auteur, qui fut captif pendant vingt-trois ans (1715-1738), puis soldat dans l’armée du sultan Moulay Ismaël (1720-1736), a tout d’abord retenu l’intérêt par le portrait qu'il fait du Sultan, que l'auteur a bien connu lui-même; la description qu'il fait de l’anarchie qui a suivi la disparition de cet autocrate à la personnalité mythique suffisent à montrer le talent d’écriture qui était le sien.

A paraître

"Le Récit du cadi"
Aventures de captivité à Malte (XVIe s.). Le récit du cadi Ma‘cûncızâde Mustafa Efendi (2011)

Traduit de l’ottoman, présenté et annoté par Hayri Gökşin Özkoray.

Le récit qu’a laissé le cadi (juge) ottoman Ma‘cûncızâde Mustafa Efendi de son expérience de la captivité à Malte, à l’extrême fin du XVIe siècle, constitue un témoignage historique rare, vu le petit nombre de textes autobiographiques émanant de captifs ottomans dont nous disposons aujourd’hui.

La traduction présentée ici, rédigée par un spécialiste des sources ottomanes, sera accompagnée d’une introduction présentant les enjeux historiques et littéraires du récit, ainsi que d’une note sur la traduction et la prononciation des termes ottomans, d’un index et d’une bibliographie.

Fragments de vie
Fragments de vie. Lettres, suppliques et pétitions de captifs chrétiens et musulmans en Méditerranée à l'époque moderne (2011)

Textes présentés et annotés, avec une introduction de Wolfgang Kaiser

Les Lettres et suppliques rassemblées ici ont été écrites par des captifs, entre le XVIe et le XVIIe siècle, afin d’obtenir leur libération. Elles donnent à voir des fragments de vie où dominent l’expression des tactiques de survie, et la mise en œuvre des formes de persuasion discursive mobilisées par les victimes de l’économie de la rançon.

La circulation culturelle en Méditerranée, analysée à travers ces récits, permet une interrogation sur le rôle et le statut de la fictionnalité dans l’histoire et sur celui des procédés propres au récit de faits dans la production de la fiction au début de l’époque moderne.

L’esclavage du brave chevalier de Vintimille, suivi de l'Odyssée ou Diversité d'aventures rencontres et voyages en Europe, Asie et Afrique (2011)

édition, introduction et notes par C. Zonza.

Série Etudes Littéraires

Visages antiques
Visages antiques de la Barbarie - Enquête sur l'émergence d'une notion (2010)

Essai, par Isabel Dejardin

Tour à tour admis et interrogé, le terme « barbare » traverse les époques, chargé de représentations, lourd de suspicion, et toujours approximativement défini. Sa pérennité tient à son histoire, depuis les forges homériques jusqu’au roman grec tardif ; une histoire qui accompagne celle de la civilisation hellène antique. Pourquoi emploie-t-on encore le terme « barbare » ? Et pourquoi cet emploi résiste-t-il aux mutations historiques qui auraient dû le rendre obsolète ? Il s’agit ici de parcourir l’histoire de la notion par le prisme littéraire, qui soumet à l’épreuve du temps les mots de la langue et les représentations conceptuelles que drainent leurs emplois.

Couv. Orient baroque/classique
Orient baroque/Orient classique. - Variations du motif oriental dans les littératures d'Europe (XVIe-XVIIIes) (2010)

Etudes réunies par A. Duprat et H. Khadhar

Des récits de bataille de la littérature hispano-mauresque du siècle d’Or aux péripéties galantes de l’aventure en Méditerranée, en passant par les mises en scène du pouvoir inspirées au théâtre classique français par le cérémonial de la Cour des Sultans, l’Orient a joué un rôle considérable mais souvent ambigu dans la formation esthétique et culturelle des littératures d’Europe au début de la modernité. C’est à la rencontre entre le versant baroque et le versant classique de la construction des littératures d’Ancien Régime qu’est consacré ce livre.

A paraître

Bibliographie critique du Maghreb dans la littérature française du XVIIe siècle (2011)

de Guy Turbet-Delof. Nouvelle édition, avec une préface (collectif).

Hors collection

Récits d'Orient
Récits d'Orient dans les littératures d'Europe (XVIe-XVIIes) (2008)

Etudes réunies par A. Duprat et E. Picherot.

Toutes les « histoires arabes » du Siècle d’Or ne content pas la mort du dernier des Abencérages. Si la littérature hispano-mauresque porte bien au-delà du siècle des Lumières les échos de la chute de Grenade, inventant pour l’Europe le modèle d’une nostalgie paradoxale, d’autres récits d’Orient puisent leur force dans celle de l’adversaire ottoman qui règne à Constantinople, et dont les régences barbaresques ne cessent de défier les puissances militaires occidentales depuis les côtes d’Afrique du Nord.
Poèmes, pièces et romans inspirés par ces affrontements, et par la mémoire vive de cette séparation s’imposent alors comme une littérature du présent dans l’Europe au seuil de la modernité.

Théâtre barbaresque de Cervantès
Théâtre barbaresque de Cervantès - Comedias La Vie à Alger, Les Bagnes d’Alger, La grande Sultane Catalina d’Oviedo, Le Vaillant Espagnol. (2012)

Traduction française inédite, introduction et notes, par A. Duprat, A. Teulade, F. Madelpuech, Paris, Garnier Classiques (coll. Littératures étrangères), en préparation

La traduction préparée par l’équipe Orient/Occident de ces quatre comedias composées par Cervantès entre 1581 et 1615 constituera la première édition française complète du théâtre à sujet barbaresque de Cervantès.
Tirées en partie de l'expérience de captivité vécue entre 1575 et 1580 par celui qui n'était pas encore l'auteur de Don Quichotte, elles manifestent le génie de dramaturge de leur auteur, qui y a mis en scène dans toute leur violence, mais aussi dans toute leur complexité, les enjeux d’un affrontement pluri-séculaire entre Islam et Chrétienté, dont la modernité devait transformer définitivement les enjeux.